Cinéma-passion avec Yves Bourgeois, auteur-réalisateur

Cinéma-passion avec Yves Bourgeois, auteur-réalisateur,
le vendredi 21 mars 2014, 20h45, à l’Espace St Jo

On ne décide pas de devenir cinéaste comme on ajusterait son plan de carrière.
C’est le fruit de la passion. L’aboutissement d’une histoire personnelle, où éducation, héros emblématiques de l’enfance, émotions de toutes sortes, sont le moteur principal. Choisir de faire du cinéma sa vie, c’est  donner un sens, une direction, une utilité, à la sensibilité qui nous habite et nous encombre parfois. Que faire de tout ce magma ?

Yves Bourgeois a choisi très tôt le cinéma, sans devenir immédiatement auteur. Il voulait maîtriser d’abord tous les métiers qui concourent à la réalisation du produit fini, le film. Devenir un professionnel accompli avant de signer le final cut.
Il n’a pas choisi la voie de la fiction, mais celle du documentaire. La raison de son choix, c’est son goût du partage, le goût des autres. Au départ le plus souvent, une rencontre, parfois fortuite, avec un autre passionné ; puis l’empathie, l’enthousiasme et la décision de partager une aventure commune autour d’un nouveau film à faire ensemble. Les êtres de passion se détectent de loin et s’attirent. Il n’y a pas tant de hasard ou de chance. Ce fût le point de départ de ses quatre films successifs sur La Pérouse, de ses deux films sur le porte-avions Charles de Gaulle, de ses films sur l’humanitaire et le tiers-monde, de son film sur la canopée de la forêt tropicale, Le radeau des cimes. Et de la plupart de ses réalisations.

Ecouter les autres, les aimer, entrer en résonance avec eux, monter le projet. Un projet parfois fou, au minimum improbable. Car ces montages sont risqués, stressants. Après le rêve, indispensable, il convient de mettre en jeu d’autres qualités comme la ténacité, la continuité, l’imagination pour trouver des solutions. Et le réalisme, car le cinéma, c’est Malraux qui le dit, est d’abord une industrie. Il aura fallu aussi communiquer sa passion à une équipe de réalisation, la faire rêver, se montrer leader charismatique.

C’est de tout cela, et de bien d’autres choses, dont Yves va venir s’entretenir avec nous en toute simplicité. En l’interrogeant, je l’aiderai à préciser son parcours et sa pensée.

Nous verrons bien sûr plusieurs extraits de ses films.

Et pour nous spectateurs de cette soirée, quelle résonance, quel émoi ?
Sommes-nous concernés par le cinéma, par ce cinéma ? Et de quelle manière ?
Vous aurez l’occasion de l’exprimer dans la phase d’échange avec notre invité. Et bien sûr au bar St Joseph.

Venez nombreux, parlez-en autour de vous !

Pierre Jourdan, équipe des Rencontres de St Jo

Posté dans : Uncategorized | Pas de commentaires »

Le cinéma, c’est toute ma vie ! Et pour vous ?

Dans le cadre du cycle sur l’art
EMOI… ET MOI ?
les Rencontres de Saint Jo vous proposent
une soirée avec

Yves BOURGEOIS, Cinéaste, auteur, réalisateur

« Le cinéma, c’est toute ma vie ! Et pour vous ? »

Ce soir là, Yves Bourgeois, dialoguera avec son ami Pierre Jourdan et le public sur sa relation personnelle au cinéma. La soirée sera ponctuée de nombreux extraits des films qu’il a réalisés depuis 25 ans. Yves est un auteur-réalisateur de documentaires. A partir d’une matière historique ou contemporaine, il sonde le désir, les projets, les réalisations de personnages historiques ou de notre temps. C’est une quête personnelle. Au travers de son expérience et de sa vie d’artiste, nous explorerons sa relation intime avec le cinéma, le moyen d’expression qu’il a choisi. Et nous pourrons ressentir et exprimer comment notre propre relation au cinéma en est impactée et réveillée, quelle résonnance cela suscite. En fin de soirée, comme il est de coutume dans les Rencontres, autour du bar Saint Joseph, Yves Bourgeois continuera de répondre aux questions et commentera les livres mis en vente au Coin du libraire.

Vendredi 21 Mars 2014 -  Espace St Jo’ – 20 h 45.

Entrée Libre dans la limite des places disponibles
Ouverture des portes 20h20 – Parking gratuit
www.rencontresdesaintjo.com

Posté dans : Uncategorized | Pas de commentaires »